Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L’hôpital d’Ambert entre projets et incertitudes.

Publié le par Simone Monnerie

La cérémonie des vœux relatée dans le journal La Montagne du 28 janvier fait état de la bonne santé financière de notre hôpital et de son activité en hausse durant l’année 2016. Des projets de rénovation, voire de création d’un nouvel établissement sont meme évoqués, de quoi susciter notre optimisme.

Dans le meme temps, au prochain conseil municipal du 3 février, nous sommes appelés à voter la motion (projet ci-dessous),  concernant « l’activité biologie médicale des hôpitaux d’Ambert et Thiers » :

"Projet de texte pour dénoncer et s’opposer aux conséquences d’un transfert de l’activité biologie médicale des hôpitaux d’Ambert et de Thiers vers le Centre Hospitalier de Clermont.

En application des nouveaux articles du Code de la Santé publique et vu le décret du 27 avril 2016, un Groupement Hospitalier de Territoire (GHT Allier Puy -de -Dôme) a été créée. Il est constitué de 15 établissements dont le CHU de Clermont comme établissement support.

Les GHT n’ont pas la personnalité morale, les établissements membres conservent leur autonomie juridique et financière et la convention constitutive comporte deux volets :

- Un volet relatif au projet médical partagé.

- Un volet relatif aux modalités d’organisation et de fonctionnement.

Dans le projet médical partagé, plusieurs champs d’activités sont mutualisées ( certaines sont obligatoires, d’autres facultatives) et trois fonctions sont organisées en commun :

  • imagerie diagnostique et interventionnelle
  • pharmacie
  • biologie médicale

Dans cette perspective une réflexion sur l’activité biologie médicale des hôpitaux d’Ambert et de Thiers est en cours avec un projet de transfert vers le CH de Clermont.

Actuellement le laboratoire thiernois « Arche biologie », seul présent sur notre territoire, assure l’activité hospitalière et la permanence totale d’accès pour tous à ce service.

Si la décision de transfert est retenue dans le cadre du fonctionnement du GHT Allier Puy-de-Dôme, alors que l’efficacité au plan économique n’est pas démontrée, les conséquences locales seront très néfastes et fragiliseront encore notre territoire en diminuant l’offre de soins quantitativement et qualitativement.

Les conséquences d’un tel transfert concerneraient le laboratoire, le territoire de santé, les Centres Hospitaliers d’Ambert et de Thiers et les patients :

- Pour le laboratoire : perte de 30% d’activité et de 20 emplois au minimum.

- Pour le territoire de santé :

1. Diminution des horaires d’ouverture avec flexibilité moindre pour les patients et les infirmiers qui déposent leurs prélèvements

2. Fermeture des plateaux techniques qui permettent actuellement un rendu des analyses urgentes (dans les 2 heures, tant pour les prescripteurs libéraux que pour les hôpitaux)

3. Perte de la permanence pour les patients à risque spécifique ou sous traitement lourd (en contradiction de fait avec l’encouragement d’augmenter l’hospitalisation à domicile ou l’ambulatoire)

4. Perte d’attractivité pour le recrutement de nouveaux professionnels de santé

- Pour les centres hospitaliers (Thiers et Ambert) et pour les patients :

1. Risque de dégradation de la qualité et de la sécurité : le transport a un impact avéré et les navettes nécessaires entre les sites ne sont pas satisfaisantes en raison de la nature des produits concernés.

2. Allongement du délai d’attente aux urgences

3. Surcharge de travail pour les personnels qui devront effectuer les prélèvements et réaliser des analyses localement sur automates (formation ? investissement ? non chiffrés).

Pour toutes ces raisons il est indispensable que l’offre d’analyses biologiques demeure présente à Ambert comme à Thiers, qu’elle soit confortée dans toutes ses missions d’auxiliaire de santé.

Il vous est donc proposé de délibérer et le cas échéant :

– de vous prononcer en faveur du maintien du laboratoire local d’analyses exprimant ainsi votre désaccord et votre opposition au transfert de cette fonction au CHU de Clermont".

Notre liste votera cette motion et nous devons tous être très vigilants à cette perspective que dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire Allier Puy de Dôme, l’activité biologie médicale des hôpitaux d’Ambert et de Thiers ne soit pas transférée au CHU de Clermont Ferrand. Dans ce cas, les soins qui exigent dans les cas graves des actes de biologie immédiats sont vraiment menacés.

Nous vous tiendrons informés de l’évolution de ce dossier primordial.

 

Partager cet article

Repost 0

JOURNEE D’ELECTIONS à la communauté de communes Ambert Livradois Forez

Publié le par Simone Monnerie

Les 82 conseillers communautaires se sont réunis ce matin à Vertolaye pour élire l’exécutif de la nouvelle communauté de communes.

Jean Claude DAURAT est élu Président de la communauté de communes Ambert Livradois Forez.

Ensuite les conseillers ont été appelés à voter sur le nombre de vice présidents. L’assemblée unanime a approuvé le nombre de 14 vice-présidents.

Ont été élus :

1er Guy Gorbinet

2ème François Dauphin

3ème : Michel Bravard

4ème : Jean Luc Coupat

5ème Laurent Bachellerie

6ème Suzanne Labarry

7ème Eric Dubourgnoux

8ème Daniel Forestier

9ème Chantal Facy

10ème Gérard Morrisson

11ème Mireille Fontlupt

12ème Isabelle Romeuf

13ème Stéphanie Allègre Cartier

14ème Simon Roddier

La prochaine réunion du conseil communautaire se tiendra le 30 janvier 2017 à Ambert.

Publié dans Elections

Partager cet article

Repost 0

Belle et heureuse année 2017

Publié le par Simone Monnerie

Chères Ambertoises, Chers Ambertois

En cette nouvelle année, nous adressons à chacune et chacun d’entre vous et vos proches nos vœux les plus chers de paix, bonheur et santé.

Nous souhaitons à notre ville rayonnement, dynamisme et attractivité dans la solidarité avec les plus fragiles.

Que notre belle ville d’AMBERT s’épanouisse et trouve toute sa place dans la nouvelle intercommunalité « AMBERT-LIVRADOIS-FOREZ ».

Elle est constituée de 82 conseillers et regroupe 58 communes.

AMBERT compte 16 élus dont 3 conseillers de la liste « Ambert, Evidemment ! »

Un beau challenge s’offre aux élus pour développer notre territoire et offrir une vie meilleure à tous ses habitants. Nous apporterons toute notre contribution à sa réussite : emploi et solidarité demeurent les moteurs de notre engagement.

Simone Monnerie, Laurent Courthaliac, Corinne Pegheon, Annie Bernard.

 

Publié dans ACTUALITES

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>