Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La ville d’AMBERT n’est pas en phase avec la communauté de communes ALF

Publié le par Simone Monnerie

Le FPIC : Fonds de Péréquation des Ressources Intercommunales et Communales : instrument de la discorde !

 

En 2017, le FPIC est devenu bénéficiaire suite à la fusion des communautés de communes et l’augmentation de la fiscalité. Les intercommunalités sont considérées comme l’échelon de référence pour la répartition de ce FPIC.

 Le budget 2017 voté par les conseillers communautaires d’ALF avait intégré la répartition dérogatoire libre de ce fonds qui s’èléve, pour cette année à 917 535 €.

 

Par délibération du 29 juin dernier, la communauté s’est prononcée à la majorité des deux tiers (9 « contre » et 9 « abstentions »)  pour cette répartition permettant  d’encaisser la totalité de la somme, et  ainsi de faire face aux multiples investissements des communes des différentes anciennes communautés  et parmi lesquels figure notamment la rénovation de la piscine d’Ambert dont le cout se situe  autour de 5 millions d’euros.

 

A défaut de l’unanimité sur ce vote communautaire,  les communes qui le souhaitent sont appelées à se prononcer dans les 2 mois sur ce mode de répartition. Il suffit que l’une des 58 communes s’oppose pour que ce mode de répartition soit abrogé et prive la communauté de la somme de 551 448 €,  ladite somme sera alors répartie entre les communes bénéficiaires.

 

La majorité municipale à l’exception de  2  de ses  membres (par ailleurs, vice présidents de la cocom), a voté contre cette répartition  dérogatoire libre.

 

Quant aux conseillers de l’opposition, ils ont voté « pour » montrant ainsi leur volonté de voir s’installer une véritable solidarité avec la communauté de communes et donc avec les projets d’investissements de toutes les communes.

 

Cette opposition  politicienne de la ville d’Ambert privant la communauté de communes du bénéfice d’une somme aussi importante pour ses investissements, montre à l’évidence qu’elle n’assure pas son  rôle de « ville centre » ni l’implication qui devrait être la sienne pour un avenir réussi de cette nouvelle communauté de communes dont nous avons tous besoin.

Publié dans ACTUALITES

Partager cet article

Repost 0

Message à ANNIE

Publié le par Ambert Evidemment

Chère ANNIE, tu nous as  quitté si vite que nous n’avons pas pu nous dire au revoir et te manifester toute notre reconnaissance.

 

ANNIE : nous garderons dans nos cœurs

Ta joie de vivre, ton entrain, ta bonne humeur communicative.

Ta passion pour l’animation sportive et culturelle, des cours de gym enthousiasmants, ta présence indéfectible dans les associations locales : CICA, COMITE DE JUMELAGE, YAKA DANSER, GYM DE TOURS SUR MEYMONT…, ton aide dans les manifestations.

 

Et puis depuis trois ans à nos cotés, ton implication précieuse et méthodique dans ce  mandat de conseillère municipale où ta volonté de servir était omniprésente.

Ton mandat de vice présidente de l’association « Agir Pour Notre Territoire » attestait aussi de tout ton intérêt pour l’avenir du Pays d’Ambert.

 

Merci ANNIE pour tout ce que tu as fait  pour nous tous et nous savons que là où tu es maintenant, tu nous dis : continuez  et avancez ……

 

Tes colistiers d'Ambert Evidemment.

Publié dans ACTUALITES

Partager cet article

Repost 0

L'opposition municipale d'Ambert s'inquiéte

Publié le par Simone Monnerie

Le 11 mai dernier, nous nous demandions s'il y avait des secrets dans le fonctionnement des services, car nous n'avions pas été autorisés à leur rendre visite.

Depuis, , nous avons appris des problèmes  sérieux  dans leur gestion.

 Ensemble, les 3 listes d'opposition ont  communiqué leurs INQUIETUDES dans le "Comm'Ambert" de juillet :  

 

"I N Q U I E T U D E S

 

Il faut savoir qu’une réorganisation des services techniques s’est mise en place :

  • changements d’horaires majeurs
  • amplitudes horaires réduites et uniformisation pour tous les services
  • départs non remplacés
  • organigramme radicalement modifié avec centralisation des décisions et réduction d’autonomie des chefs de service.

Les conséquences :

  • retards dans les décisions et les travaux
  • à la veille de la période estivale, force est de constater que l’entretien général de la ville est négligé (propreté, désherbage délaissé, arrosage en pleine chaleur.............)
  • démotivation des agents, des départs, des conflits semble t-il ?
  • absence de reconnaissance des compétences ou remise en cause
  • une souffrance au travail générant des arrêts maladie (trop de stress et complexité  relationnelle)

Notre inquiétude s’est confortée  car nous,  élus, suite à une demande officielle, n’avons  pas  été  autorisés à visiter les services.

Les personnels et nous-mêmes sommes bien conscients qu’il faut faire des efforts dans une période de budget contraint.

Néanmoins du  respect, de l’écoute et une reconnaissance  du travail accompli doivent accompagner les mutations au lieu d’une pratique gestionnaire archaïque des Hommes.

Ensemble nous regrettons cette situation et nous attendons que Madame Le Maire réagisse à cet état de fait préjudiciable à tous, personnels, élus et habitants et instaure un climat serein de travail."

 

Véronique FAUCHER CONVERT  Conseillère Municipale « Ambert avec vous »

Nadine BOST Conseillère Municipale «  Agissons pour Ambert »

Simone MONNERIE, Laurent COURTHALIAC, Corinne PEGHEON, Annie BERNARD, Conseillers Municipaux « Ambert, Evidemment »

Publié dans BILLET D HUMEUR

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>